Laos
Laos
La culture
02-08-2022 7.123 Vues

POPULATION :



Le Laos possède une grande identité et diversité de minorités ethniques. Il y a environ 130 ethnies différentes au Laos, divisées en 4 catégories majeures : les Lao Loum (50%), les Lao Thai (environ 15%), les Lao Theung (25%) et les Lao Sung (10%). Chaque ethnie est originaire d’une région bien distincte des autres. Par exemple, les Lao Loum, signifiant Bas Lao viennent de la partie basse du Laos, de la vallée du Mékong. Les Lao Theung signifient Lao de la partie supérieure et les Lao Sung viennent du Haut Laos. Environ 40 % de la population lao est constituée d'ethnies minoritaires d'origine montagnarde, dont les Hmong et les Khmou, qui représentent les groupes les plus importants.

COUTUMES :
  • Pour les Laotiens, la famille est le centre de leur vie, ils habitent majoritairement tous dans des zones rurales et ont cet aspect très important de la famille.
  • Une règle d’or s’applique au Laos, il est préférable de garder son calme, de ne pas se montrer agressif ou en colère et ainsi de se montrer patient. Il ne faut pas se montrer exigeant et capricieux, ne vous imposez pas, cela peut être très mal vu par les Laotiens.
  • Il est vivement déconseillé de toucher la tête d’un Laotien, en Europe toucher la tête de quelqu’un peut être perçu comme un geste amical, en revanche ce n’est pas du tout le cas au Laos, il s’agit pour eux d’un geste qui est très mal perçu. En effet, les Laotiens estiment que la tête est sacrée puisqu’elle est le siège de l’âme.
  • La culture laotienne est une culture de non-contact et les Laotiens sont des gens généralement calmes, discrets et peu démonstratifs. Lors d’une conversation, il est donc de coutume de garder une certaine distance avec l’autre, une longueur de bras étant acceptable.
  • Enfin, une dernière règle à retenir concernant l’apparence : les Laotiens attachent beaucoup d’importance à l’hygiène corporelle et à la propreté, il est donc important pour vous de maintenir une bonne hygiene de vie, sinon vous serez source de moqueries pour les Laotiens.
RELIGION :
  • La religion officielle du Laos est le bouddhisme. Le Laos abrite environ 22 000 moines. Il sera impossible durant votre voyage de les manquer !Vous les remarquerez vêtus de la même robe aux teintes de jaune et d’orange, car ce sont celles qui se rapprochent le plus du safran, épice sacrée des bouddhistes, mais aussi celles de l’aurore et de l’or qui symbolise la pureté. Le port de cette robe devient donc signe de renoncement et de sagesse. 
  • En ce qui concerne une règle de savoir-vivre, pensez à enlever vos chaussures lorsque vous rentrez dans un temple ou une maison.
LA NOURRITURE :
 
  • De par sa situation géographique, on retrouve dans les plats laotiens des influences thaïlandaises et/ou vietnamiennes. Dans la cuisine laotienne, on emploie une grande quantité d’herbes aromatiques ainsi que du lait de coco, qui est la principale matière grasse utilisée.
  • Le riz, que l’on trouve généralement gluant, fait partie de la base de la nourriture au Laos. Avec cela, on y ajoute du porc, du bœuf, du canard, du poulet ou du poisson.
  • Le "Laap" est le plat national le plus connu au Laos et est aussi servi lors des cérémonies traditionnelles. Il s’agit d’une spécialité à base de viande ou de poisson crus, pilés au mortier avec de l’ail et du piment puis mariné dans un jus de citron. Le tout est ensuite mélangé à des grains de riz non cuits qui ont été préalablement frits et broyés.
  • Une autre spécialité très populaire est le "Tam mak houng". Il s’agit d’une salade de papaye verte finement râpée et bien relevée. On y trouve en effet du piment, du kapi (pâte de crevette) ou du nampou (pâte de crabe), avec un jus de citron et du nampa (sauce de poisson salé) et des cacahuètes.
  • Le "Som pa" et "Som mou", sont fabriqués à base de poisson ou de viande de porc pétris avec du riz fermenté, que l'on présente enveloppés avec du piment dans une feuille de bananier.
  • A ces plats incontournables laotiens, s’ajoute des préparations à la vapeur, telles que les "moks", viande ou poisson coupée en petits morceaux, cuits avec du lait de coco et des épices dans une feuille de bananier.
 
MANDARIN ROAD VOYAGES
NEWSLETTER
Soyez informé en avant-première de toutes nos offres de voyages
© MANDARINROAD.COM