L actualité
L' actualité
Dernières nouvelles de voyage

Tourisme balnéaire : Bali dit adieu aux sacs plastique, pailles et touillettes.

04/03/2019 98 Vues
Plusieurs villes ou pays ont interdit l’utilisation de sacs en plastique, notamment dans la distribution alimentaire. D’autres tentent de limiter en faisant payer le sac. Bali a pris la décision d’interdire purement et simplement l’usage des sacs en plastique à usage unique afin de réduire drastiquement la pollution marine.

Interdiction définitive du sac en plastique

Le 24 décembre 2018, le gouverneur de Bali, Wayan Koster, a annoncé l’interdiction du plastique à usage unique en 2019. Cette nouvelle initiative devrait entrer en vigueur dans les six mois afin de donner aux entreprises le temps de réagir.

Les médias sociaux ont joué fortement

Une vidéo d’un plongeur britannique nageant à travers des bandes d’ordures au large de Bali a montré l’étendue des déchets plastiques flottant dans les eaux indonésiennes.

Les images avaient été capturées par Rich Horner le montraient en train de nager à Manta Point, célèbre site de plongée à environ 20 km de la célèbre île touristique.
La vidéo sur YouTube a été reprise par la plupart des médias dans le monde entier : https://youtu.be/Eg9PVElfmcM

Une photo est devenue virale de @thelifeofjord : www.instagram.com/p/BrbjPErAPEK/ – Depuis décembre 2018, la photo a été vue sur ce compte plus de 30 000 fois. Il faudrait ajouter ceux qui ont ajouté cette photo dans leur propre compte.

On peut évoquer les fondatrices de « Bye Bye Plastic Bags » qui se sont battues pour un avenir sans plastique. Isabel et Melati (deux sœurs qui ont lancé le mouvement des jeunes alors qu’elles n’avaient que 13 et 15 ans) ont mené une campagne sans répit contre la production de sacs en plastique à Bali. Elles ont participé à une conférence TED Talks : https://youtu.be/P8GCjrDWWUM
 

Les photos habituelles de Bali sont plus séduisantes

Quand vous imaginez Bali, vous avez en tête de superbes plages de sable blanc, des cascades cachées et des paysages à couper le souffle, de somptueuses villas et à juste titre. Mais soyons réalistes, depuis des décennies, Bali lutte contre une crise environnementale sans cesse croissante. L’île paradisiaque ne digère plus son plastique

Le gouverneur de Bali espère une réduction importante

À la suite de cette interdiction, le gouverneur espère réduire de 70 % la pollution marine par le plastique de Bali. Wayan Koster ajoute : « Cette politique s’adresse aux producteurs, distributeurs, fournisseurs et acteurs commerciaux, y compris aux particuliers, afin de supprimer l’utilisation de plastiques à usage unique » … « Ils doivent substituer le plastique à d’autres matériaux. » Un délai de grâce de six mois a été accordé et ensuite la police interviendra et verbalisera les contrevenants.

Nos amis de Villa Finder agissent également

Les problèmes environnementaux sont au cœur des préoccupations de Villa Finder (loueur de villas à Bali, Sri Lanka…). « Nous sommes également préoccupés par la déforestation à Sumatra. Pour chaque réservation confirmée, nous planterons un arbre de mangrove à Medan. Jusqu’à présent, 3 888 arbres ont été plantés. C’est un autre problème environnemental« . La société compte également agir auprès des propriétaires de villas pour limiter l’utilisation des bouteilles en plastique.

Dans le tourisme, nous savons bien qu’il n’y a pas qu’à Bali que les problèmes environnementaux nuisent à l’activité touristique. Nous évoquerons les problèmes et surtout les solutions apportées par les villes et pays qui participent à un meilleur environnement.

Serge Fabre sur LaQuotidienne

MANDARIN ROAD VOYAGES
NEWSLETTER
Soyez informé en avant-première de toutes nos offres de voyages
© MANDARINROAD.COM