Birmanie
Birmanie
La culture
18-06-2024 12.036 Vues

POPULATION:

 

Birmane une culture par la Été le influencée par le Qué AINSI Peuple bouddhisme LUN. . Sa culture ressemble beaucoup à celle de ses pays voisins d’Asie du Sud-Est.

La Birmanie est un pays multi-ethnique et multi-culturel, regroupant plus de 130 minorités ethniques différentes, regroupées en 7 « races nationales » : les Shans, les Mons, les Karens, les Karenni, les Chins, les Kachin et les Arakanais.

RELIGION:

85% des Birmans sont bouddhistes. Ils pratiquent l’école dite du Theravada (ou « Petit Véhicule »), forme traditionnelle du bouddhisme correspondant aux premiers enseignements du Bouddha Sakyamuni. On compte environ 250 000 moines en Birmanie.

Au-delà de ce bouddhisme traditionnel, de nombreuses formes de chamanisme existent toujours entre jungles et montagnes de Birmanie. La croyance en des esprits appelés « Nats » est la plus répandue. Ce culte animiste, en provenance d’Inde, consiste à s’unir aux esprits des montagnes, des lacs ou des forêts par des sacrifices et des offrandes.

COUTUMES :

  • Une des spécialités birmanes est la danse traditionnelle. En effet, cette tradition occupe une place importante dans les fêtes des Nat. Les danses birmanes, très typiques, sont des danses en solo de femmes habillées de longues robes hautes en couleurs et qu’elles projettent en l’air à l’aide de leurs talons.
  • Sachez également que le respect des anciens est au cœur de la culture, faites donc attention à votre comportement envers eux.
  • En ce qui concerne une règle de savoir-vivre, pensez à enlever vos chaussures et vos chaussettes lorsque vous rentrez dans un temple ou une maison.
  • Les femmes doivent garder une certaine distance avec les moines sur les sites sacrés. De plus, on ne sert pas la main d’un moine et on ne doit plus donner de nourriture à un moine passé midi.
  • Pour finir les quelques règles de savoir-vivre, on ne s’assoit pas dos à un bouddha et il est très mal vu de pointer ses pieds en sa direction.
LA NOURRITURE :

La cuisine birmane est un mélange de différentes cultures : elle s’est inspirée de la cuisine indienne et chinoise mais également de ses ethnies locales. Cette cuisine a pour base le riz, comme de nombreux pays asiatique, que l’on accompagne de légumes, de poissons, crevettes, volaille ou encore de mouton. Bien souvent, vous retrouverez votre plat accompagné d’une soupe.

Pour terminer votre repas, on vous servira dans la plupart du temps des fruits divers et variés, tels que : des mangues, papayes, fraises, ananas ou encore des noix de coco. Mille et une saveurs qui sauront satisfaire vos papilles gustatives.

Voici quelques spécialités birmanes :

  • Laphet Thoke : Il s’agit d’une salade birmane traditionnelle. Cette salade est composée de feuilles de thé fermentées accompagnées de gousses d’ail, de tomates, cacahuètes, sésames grillés et crevettes séchées.
  • Aung pin le : mélange de divers coquillages et crustacés.
  • Les nouilles Shan : ce sont des nouilles de blé ou bien de riz avec du poulet et des cacahuètes grillées. Ce plat est très répandu au Myanmar. 
  • Le Mohinga : Il s’agit du plat national birman. Délicieuse soupe de poisson avec des vermicelles, accompagné de coriandre, gingembre, œufs, oignons, citronnelle et piments. C’est un plat relevé mais délicieux, testez-le !
  • Fried noodles : nouilles frites avec des légumes et un œuf frit.
  • Kakatik : poisson en sauce.
  • Ohn no khaukswe: nouilles à la poulet et sauce noix de coco.
  • Seikhtar hin: curry de mouton.
  • Sanwin-ma-kin: gâteaux aux œufs, semoule et noix de coco.

MANDARIN ROAD VOYAGES
NEWSLETTER
Soyez informé en avant-première de toutes nos offres de voyages
© MANDARINROAD.COM