Birmanie
Birmanie
Attractions
19-09-2023 11.453 Vues
La Birmanie est un des pays d'Asie du sud-est dont le patrimoine est le plus enchanteur. En effet, et traversez vos visites, vous découvrirez un pays rempli de sites grandioses et de nouvelles choses à découvrir. Pour apprécier ce pays au charme serein, vous découvrirez monuments religieux, villes dynamiques religieuses, villages et de nombreuses différentes. Ce sera un voyage qui vous fera succomber aux charmes de la Birmanie!

LES ATTRACTIONS

Yangon

Le Rocher d'Or

Sittwe

Mrauk U

Mandalay

Mont Popa

Temples de Bagan

Lac Inle

Grottes de Hpo Win

YANGON

Officiellement appelée Yangon depuis 1989, la ville est la capitale économique de la Birmanie, ainsi que la plus grande du pays, avec quelques 4,5 millions d’habitants.

Fondée par les Mons au 6ème siècle par les Mons, la ville évolua de petit village à capitale des de la Birmanie Britannique, puis indépendante à partir de 1853. Bien que depuis 2007 la capitale a été déplacée à Naypyidaw, Yangon reste la ville emblématique du pays, recelant de nombreux monuments importants et de nombreuses traces de l’époque coloniale.

Les visites :

La Pagode Shwedagon : située sur la colline Singuttara, la pagode se trouve au milieu d’un ensemble religieux tout aussi beau que la pagode elle-même. Avec son stupa haut de 98m et recouvert de feuilles d’or, la Pagode Shwedagon est l’un des centres religieux les plus importants de la Birmanie. On ne s’arrête pas là au niveau des richesses, puisque la flèche du stupa comprend également 1 065 clochettes d’or, 420 clochettes d’argent, des pierres précieuses, des milliers de diamant et une émeraude de 76 carats.  On estime son origine entre le 6eme et 10 ème siècles. Le Bouddha Gautama (le Bouddha originel) serait à l’origine de sa construction, et la pagode contiendrait 8 de ses cheveux, ainsi que des reliques de 4 anciens bouddhas, faisant de la pagode un lieu de pèlerinage très important en Asie du Sud-Est.

Le Marché Bogyoke Aung San (Scott Market) : grand marché central construit en 1926 par les Britanniques, il diffère de ses semblables dans d’autres villes d’Asie par son architecture coloniale et ses ruelles intérieures pavées. Vous y trouverez une grande diversité de commerces vendant de tout, toujours dans l’ambiance si particulière et attachante des marchés en Asie.

Le Bouddha couché de Chaukhtatgyi : le temple est connu pour abriter une statue de Bouddha allongé longue de 66m, l’une des plus grandes de Birmanie et d’Asie.

Le Lac Inya : originellement créé par les Britanniques, ce lac situé au nord du centre-ville fut le théâtre de certains des nombreux fragments de l’histoire de la Birmanie et de la ville de Yangon. Aujourd’hui, c’est un lieu de détente et de promenade entouré par le plus riche quartier de la ville, ainsi que des plus belles résidences du pays, comme celle d’Aung San Suu Kyi, celle du défunt président Ne Win, ou encore celle de l’ambassadeur des Etats-Unis.

Le Lac Kandawgyi : également un lac artificiel créé par les Britanniques, ce lac présente également un joli cadre pour la détente, entouré par le Parc Kandawgyi, le Parc zoologique de Rangoon, ainsi que décoré par le Karaweik, une réplique d’une barge royale, où vous pouvez aujourd’hui diner dans un cadre enchanteur !

La Pagode Sule : située dans le centre de la capitale économique, est dit avoir plus de 2500 ans. Elle est importante dans la politique du pays car souvent choisie pour les manifestations.

LE ROCHER D'OR

6m de diamètre à 1 200 m d’altitude, le Rocher d’Or est dans l’Etat de Mon, au sud du pays. Ce rocher aurait été placé là par des 2 nats et tiendrait en équilibre grâce à un cheveu de Bouddha. Recouvert par la petite Pagode de Kyaiktiyo, les pèlerins s’y réunissent pour le couvrir de feuilles d’or. 

Haut lieu de pèlerinage, le Rocher d’Or évoque la tête rasée d’un moine, signe de son engagement religieux. Malheureusement, comme dans d’autres pays d’Asie, les femmes ne peuvent pas s’en approcher ou le toucher. En effet, le bouddhisme tient éloignées les femmes pour conserver la pureté des moines. Ainsi, un moine devrait méditer et jeuner pendant plusieurs jours s’il venait à être touché par une femme.

SITTWE

Située dans l’Etat d’Arakan, Sittwe est une importante ville portuaire du pays. Avec l’occupation Britannique, ce qui était à l’origine un petit village de pécheurs s’est transformé en une plateforme commerciale importante. En effet, les Britanniques l’utilisaient principalement pour l’exportation de riz. Très proche de l’Inde, la ville mélange aujourd’hui Birmans, Bengalis et Chinois, ce qui, malheureusement, est source de conflits comme dans le reste du pays.

Les visites :

La Pagode Payagyi : cette pagode contient une statue de Bouddha en bronze de plus de 8 tonnes.

La pagode Ahkyaib-daw : haut lieu saint, cette pagode contiendrait un morceau de la mâchoire du Bouddha.

Le Musée Bouddhique : établi dans un monastère qui possède une superbe collection de statues bouddhiques anciennes et tablettes votives ou pipes en terre cuite.

Le marché aux poissons de Sittwe : plein de vie dès les premières lueurs du jour, vous découvrirez le cœur de l’activité de la ville, avant d’embarquer pour une petite croisière sur le Fleuve Kaladan. 

MRAUK U

Située dans le nord de l’Etat d’Arakan, Mrauk U fut auparavant la capitale du Royaume d’Arakan. Jolie ville entourée de collines verdoyantes, Mrauk U est un trésor d’histoire et de culture, avec ses nombreux temples et stupas, datant de l’ère d’Arakan. Ces nombreux bâtiments mélangent le plus souvent le style hindou et bouddhique, et ressemblent à des forteresses.

Les visites :

Le temple Shitthaung (« Temple de la victoire ») : construit en 1536 pour commémorer la conquête du Bengale (territoire situé sur l’Inde et le Bengladesh d’aujourd’hui), ce temple ressemble à une forteresse avec ses 27 stupas au total, dont le principal mesure 26m de haut.

Le temple Andaw-Thein : construit en 1515, ce temple contient une relique sacrée, une dent du Bouddha venant du Sri Lanka. Ses nombreux stupas, caractéristique des bâtiments du site, sont tous surmontés d’une flèche représentant une fleur de lotus.

Le temple Dukkanthei : aussi appelé le temple de Hukkanthein, c’est un temple-forteresse construit en 1571. Construit en grès et en briques, c’est un édifice aux énormes proportions, mesurant 32 m de long et ressemblant à un véritable château-fort.

Le temple Laymyetnha : premier temple construit à Mrauk U.

La Pagode Ratanabon : construite en 1612, son nom signifie « la pile de joyaux ». En effet, la légende raconte que le roi d’Arakan et sa femme, auraient caché un véritable trésor sous cette pagode, bien que rien n’ait pu le prouver encore à ce jour !

Les monastères Letkaukze et Bandola : ces musées abritent une belle collection de statues anciennes, ce qui vous donnera l’occasion d’en voir plus sur l’art des différentes civilisations de la Birmanie.

MANDALAY

Dernière capitale de la Birmanie avant l’arrivée des Britanniques. Créée sur ordre du roi Mindo en 1857, l’ancienne capitale a malheureusement subi les nombreuses destructions de ses bâtiments d’origine et certains de ses monuments, malgré les efforts de rénovation et de conservation. Cependant, il reste encore des traces de la splendeur de la « cité des joyaux » d’antan à découvrir. Conçue à l’origine comme métropole du bouddhisme, la ville vous dévoilera des trésors parmi les monuments religieux les plus importants du pays.



Les visites :

La Pagode Mahamuni (« pagode du Grand Sage ») : cette belle pagode est un important lieu de pèlerinage, ainsi que l’une des plus vénérées de Birmanie. Solaire, son toit doré est décomposé en 7 niveaux. La statue du Bouddha Mahamuni qui est exposée, mesure 4 m de haut, composée de plus de 6 tonnes de bronze et environ 3 tonnes d’or. Vieille de 2 500 ans, elle est considérée comme vivante et est ainsi lavée chaque jour par des moines et recouverte de feuilles d’or par les pèlerins.

Le Monastère Shwenandaw : considéré comme l’un des bâtiments les plus importants de la ville, c’est en fait une partie de bâtiment qui faisait partie du palais royal de l’ancienne capitale d’Amarapura. Elle fut en effet déplacée par le roi Mindon qui y mourut, puis son fils le roi Thibaw la fit démonter car il pensait que le bâtiment était hanté. Finalement, cette partie de bâtiment fut reconstruite en tant que monastère en l’honneur du roi Mindon et après l’incendie ayant complètement détruit le Palais Royal en 1945, devint le seul bâtiment « d’origine » du palais royal restant.

La Pagode Kuthodaw : à voir à Mandalay, cette pagode abrite « le plus grand livre du monde ». En effet, le texte bouddhique sacré du Tipitaka y est gravé sur 729 stèles de marbres, protégées par des petits stupas blancs, au milieu desquels les enfants jouent à cache-cache.

Mandalay Hill : cette colline est un élément présent dans le récit des origines de la ville. En effet, le roi Mindon avait reçu une prophétie disant qu’il était destiné à y bâtir une métropole du bouddhisme en l’honneur du 2 000ème anniversaire de la religion.

Ainsi, le palais royal de l’ancienne capitale d’Amarapura fut déplacé jusqu’à la future ville au pied de la colline de Mandalay. C’est également un excellent point de vue sur toute la ville et le coucher de soleil.

Découverte de la fabrication des feuilles d’or servant à recouvrir les statues.

MONT POPA

Dans le centre de la Birmanie, se trouve, sur une ancienne cheminée volcanique, le monastère Taung Kalat, haut lieu de pèlerinage. Le temple est en effet connu comme abritant les 37 nats de la Birmanie. De plus, les nombreux avantages naturels dus à sa position ont permis à la flore comme à la faune de se développer dans les alentours. Il est même possible que vous croisiez des singes durant votre visite !

TEMPLES DE BAGAN

Bagan, c’est un peu comme « Angkor en Birmanie », avec plus de 2 200 monuments et temples (sur environ 10 000 à son apogée). C’est 50 km2 de patrimoine sur un site incroyable, au-dessus duquel des montgolfières survolent les pagodes sous le soleil couchant.

Situé dans la région de Mandaly, le site était la capitale du Royaume de Pagan. De nombreux tremblements de terre ont abimé le site au cours de son histoire, mais grâce à des donations, les rénovations et efforts de conservation gardent ce site en bon état. Bagan est d’ailleurs inscrit à la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 2019.

LAC INLE

Le Lac Inle est l’une des destinations préférées des voyageurs en Birmanie ! En effet, c’est un endroit au magnifique paysage et où la vie reprend son cours tranquille, au fil de l’eau. Avec ses 12 000 hectares, c’est le 2ème plus grand lac de Birmanie et un vrai trésor pour la faune et la flore. Reconnu comme Réserve de biosphère par l’UNESCO depuis 2015, le lac abrite de nombreuses espèces, malheureusement de plus en plus menacées par l’augmentation de la population et la pollution de leur environnement.

Situé dans les montagnes de l’Etat Shan à l’est de la Birmanie, le Lac Inle est entouré de 17 villages sur pilotis, dont les habitants sont de fervents bouddhistes. Ainsi, on compte plus d’une centaine de pagodes et édifices religieux dans les alentours du lac.

La façon de ramer des pêcheurs du lac Inle, unique, consiste à se tenir sur une jambe pour leur permettre de voir au-dessus des plantes qui peuplent le lac. Les habitants ont aussi développé une technique de jardinage afin de profiter de leur environnement. Les fruits et légumes sont cultivés dans des jardins flottants qui montent et descendent au gré du niveau de l'eau, les rend extrêmement fertiles.

GROTTES DE HPO WIN

A 25 km de Monywa dans la région de Sagaing, se trouve un complexe de 492 grottes qui comptent environ 2 600 statues de Bouddha et de nombreuses représentations murales. La plupart de ces grottes ont été creusées par l'homme pour en faire un lieu de pèlerinage, entre le 14ème et 18ème siècles.

MANDARIN ROAD VOYAGES
NEWSLETTER
Soyez informé en avant-première de toutes nos offres de voyages
© MANDARINROAD.COM