Nepal
Nepal
Attractions
19-09-2023 12.375 Vues
Malgré le terrible tremblement de terre qu’a subi le Népal en 2015, le pouvoir de fascination de ce pays reste intact, comme en témoigne le retour des touristes. Certes, tout n’est pas encore reconstruit, et certains monuments ont été malheureusement irrémédiablement détruits suite au séisme, mais il reste quantité de temples à découvrir, de cultures toujours aussi uniques dans lesquelles s’immerger, de sommets à conquérir tous plus hauts et plus beaux les uns que les autres, sans compter des paysages si variés suivant les régions que vous ne vous lasserez pas de les admirer !

 
LES ATTRACTIONS

Parc National de Chitwan

Parc National de Bardia

Lumbini

Katmandou

Patan

Bakhtapur

Pokhara

Bandipur

Nagarkot

Parc National de Langtang

L’Annapurna

Le Mont Everest
 

PARC NATIONAL DE CHITWAN

Quand on pense au Népal, on a tendance à n’en retenir que son relief montagneux et ses innombrables possibilités de trekking, et on oublie que le sud du Népal est tropical, avec une basse altitude. C’est là que se situe le parc national de Chitwan, tout près de la frontière indienne. C’est le royaume des amoureux de safaris : on peut y apercevoir des rhinocéros, des ours, des éléphants sauvages, des crocodiles, et, avec beaucoup de chance, des tigres ! Et c’est sans compter les 500 espèces d’oiseaux qu’abrite le parc.
 
PARC NATIONAL DE BARDIA


Moins connu que le parc de Chitwan, le parc de Bardia est plus difficile d’accès car il est situé tout à fait à l’ouest du plateau du sud du Népal. Cette situation fait qu’il est plus préservé du tourisme que Chitwan, ce qui ravira les amateurs d’authenticité et de nature sauvage ! Bardia est l’une des plus grandes réserves de tigres du Bengale. Comme à Chitwan, vous pouvez explorer le parc à pied (avec un guide), en jeep, à dos d’éléphant …
 
LUMBINI


 
Cette ville est célèbre pour avoir été le lieu de naissance du prince Siddharta Gautama, plus connu sous le nom de Bouddha. Lumbini est donc un lieu de pèlerinage très important pour les bouddhistes du monde entier ! On peut y découvrir des monastères et sanctuaires bouddhistes d’architectures différentes (birmane, chinoise, japonaise, thailandaise …), mais également des parcs et des jardins, ainsi que le temple de Maya Devi (la mère de Bouddha).

KATMANDOU 

Bien que Katmandou ait beaucoup souffert du séisme survenu en 2015 (pour ne citer qu’un exemple, la tour historique de Dharhara s’est complètement effondrée), elle vaut toujours largement le déplacement.

Parlons tout d’abord de son célèbre Durbar Square, véritable musée en plein air de l’art newar, avec les temples, monastères et maisons finement décorés entourant l’ancien palais royal, ainsi que la maison de la Kumari qui est la demeure d’une « déesse vivante », une petite fille considérée comme l’incarnation de Kali, divinité protectrice du Népal.

A voir également, le stupa de Bodnath avec ses yeux hypnotiques et ses drapeaux de prière multicolores, ainsi que celui de Swayambhunath (aussi appelé « temple des singes », et les cérémonies funéraires au temple de Pashupatinath près de la rivière Bagmati (vous pourrez également y voir des sadhus, des hommes recouverts de cendre et presque nus ou recouverts d’orange, qui ont renoncé à la vie en société pour se consacrer à prier le dieu hindou Shiva). Enfin, le quartier touristique de Thamel est le coin idéal pour faire le plein de provisions et de matériel en tout genre avant de partir explorer le reste du pays.
 

PATAN

Aussi connue sous le nom de « Lalitpur », la ville de Patan se trouve à 30 min au sud de Katmandou, et est célèbre pour son Durbar square (encore plus impressionnant que celui de Katmandou) à l’architecture newar, pour son superbe palais, ainsi que pour ses rues environnantes qui abritent une multitude de temples. La ville a été lourdement touchée par le séisme de 2015, mais la plupart des monuments peuvent toujours être visités. De plus, le musée de Patan est réputé pour être le meilleur du pays !
 

BAKHTAPUR

Avec Katmandou et Patan, Bakhtapur fait partie des trois anciennes cités royales de la vallée de Katmandou. Facile d’accès, elle est située à 10 km à l’est de la capitale, et l’atmosphère y est plus tranquille ; de plus, la ville est moins polluée car les voitures y sont interdites. Meme si le tremblement de terre de 2015 y a fait des ravages parmi les temples, ceux qui demeurent debout sont magnifiques et forcent l’admiration !
 
POKHARA


Située à 200 km à l’ouest de Katmandou, Pokhara se trouve au pied des plus hautes montagnes du monde, c’est le point de départ des treks dans l’Annapurna.

En plus de cela, la ville est connue pour les nombreuses activités sportives qui y sont possibles : parapente, rafting, saut à l’élastique, tyrolienne, VTT, balade en barque ou en kayak sur le lac Phewa, ou bien en moto dans les alentours … Il y en a vraiment pour tous les gouts ! De plus, l’air à Pokhara est beaucoup plus respirable qu’à Katmandou.
 

BANDIPUR

Situé à mi-chemin entre Pokhara et Katmandou, Bandipur est un petit village à l’architecture newar juché en haut d’une colline.

Le village est piéton, ce qui permet de se reposer du chaos que peut représenter la circulation au Népal ! Le charme du village tient de ses beaux bâtiments ornés de fleurs et datant du XVIIIème siècle, ce qui lui donne un charme moyenâgeux. Mais le principal atout du village reste sans conteste la vue à couper le souffle sur la chaine de l’Himalaya. Du village, vous pouvez partir en balade dans les montagnes alentour pour visiter grottes, villages et temples.
 

NAGARKOT

C’est la ville la plus proche de Katmandou d’où l’on puisse apercevoir (avec un peu de chance) l’Everest !

Et même si vous n’avez pas la chance de le voir, la vue sur les autres sommets de l’Himalaya est tout simplement grandiose. Depuis Nagarkot, vous pouvez effectuer de multiples randonnées, chacune offrant son lot de panoramas exceptionnels.
 

PARC NATIONAL DE LANGTANG

Le Langtang est une région située au nord de Katmandou, à la frontière avec le Tibet. Parmi les nombreux sommets qu’elle abrite, le plus haut (le Langtang Lirung) culmine à 7246 m !

Moins connue que les régions montagneuses de l’Annapurna ou de l’Everest, ses paysages n’en sont pas moins grandioses et les possibilités de trek nombreuses (dont le tour du Manaslu pour n’en citer qu’un, l’un des circuits les plus spectaculaires du pays). Entre hauts sommets, glaciers, lacs d’altitude dont le lac sacré Gosain Kud, la région possède de nombreux attraits pour les amoureux de nature.
 

L’ANNAPURNA

Les randonneurs accèdent au massif de l’Annapurna, qui fait partie de la chaine himalayenne, au départ de Pokhara. Avec ses panoramas éblouissants, la région est vraiment idéale pour le trekking ; de la luxuriance de la végétation subtropicale aux solitudes minérales des hautes altitudes, les itinéraires vous feront également découvrir en chemin les différentes ethnies népalaises.
 

LE MONT EVEREST

On ne peut parler du Népal sans parler de l’Everest ! Plus haut sommet au monde, le Mont Everest, situé dans la chaine de l’Himalaya, s'élève à 8 848 mètres. Lieu sacré pour les Tibétains et les Népalais, il est entouré de quatre sommets de plus de 8 000 mètres de haut (les monts Gosanthain, Makarluh, Zhuoyo et Shishabanma) ainsi que 14 autres sommets de plus de 7 000 mètres.

Cette chaîne de montagnes crée donc une frontière naturelle entre le Tibet et le Népal. Le Mont Everest enregistre en janvier, une moyenne de températures de -36°C qui peut descendre jusqu'à -60°C. En juillet, le mois le plus chaud, la température moyenne est de -19°C. Les conditions climatiques y sont donc polaires !

Fascinant les alpinistes du monde entier, son ascension nécessite un entraînement extrême. La plus importante expédition fut organisée en 1975, par une équipe chinoise de 410 grimpeurs. La région de l'Everest est la terre des Sherpas, groupe ethnique qui a migré du Tibet il y a environ 500 ans ; ils habitent principalement les deux régions de Solu et de Khumbu.

MANDARIN ROAD VOYAGES
NEWSLETTER
Soyez informé en avant-première de toutes nos offres de voyages
© MANDARINROAD.COM