Bali
Bali

A Propos de Bali

26-09-2019 1.822 Vues

Le nom seul de Bali est et restera toujours synonyme de paradis tropical, et cette réputation n'est pas usurpée : paysages de rêve, immenses plages de sable fin, temples au décor raffiné dans des paysages luxuriants, rizières en terrasses dont le cadre s'anime d'une nouvelle lumière à chaque moment de la journée, couchers de soleil somptueux… L'étonnant paysage volcanique du lac Batur, les spectacles de barong, le théâtre d'ombres traditionnel compteront également au nombre des mille merveilles que Bali vous réservera, sans compter l'extrême gentillesse d'une population affable et souriante qui reste profondément attachée à cette culture ancestrale qui valut aussi à Bali le nom d'  « île des dieux ».

L'Indonésie est formée d'un archipel, baigné par l'océan Indien au Sud, la mer de Chine au Nord et l'océan Pacifique à l'Ouest. Cet archipel est composé de plus de 17 000 îles, dont 3 000 sont habitées. Les principales îles sont Java, Sumatra, Bornéo(ou Kalimantan), Célèbes (ou Sulawesi), Moluques, Timor et Irian Jaya (partie ouest de l'île de la Nouvelle-Guinée). L’ile de Bali se situe entre les îles de Java et de Lombok, elle fait partie des petites îles de la Sonde. L'île est entourée de récifs coralliens, et les plages du sud sont de sable blanc, et quant à celles du nord et de l'est elles sont de sable noir.

La chaîne montagneuse du centre de Bali comprend plusieurs pics de plus de 2 000 mètres d'altitude. Le plus haut est l'Agung (3 142 m), un volcan actif baptisé la « mère montagne ». La chaîne s'élève du centre vers l'est, avec l'Agung dominant à l'extrême est. La nature volcanique de Bali contribue à son exceptionnelle fertilité et ses hautes chaînes montagneuses provoquent les fortes précipitations favorisant la forte production du secteur agricole. La vaste zone descendant du côté sud des montagnes est consacrée à la culture du riz. Les pentes du côté nord descendent plus fortement vers la mer. C'est le principal secteur de la production de café de l'île où l'on trouve également des légumes et du bétail.

Bali comporte de nombreuses espèces d'oiseaux, dont l'étourneau de Bali qui est le seul oiseau endémique de l'île (aujourd'hui extrêmement rare et en danger d'extinction), tandis que les macaques crabier peuplent les forêts et fréquentent les abords des routes et des temples.

Le parc national de Bali occidental est une réserve naturelle située, comme son nom l'indique, dans l'ouest de l'île. Cette réserve naturelle constitue un refuge pour des espèces sauvages telles que le sambar. La végétation est très diversifiée : mangrove bordant la côte nord, prairies fertiles, savane sur les flancs nord de la chaîne montagneuse, ou forêt pluviale. Le parc comprend la petite île de Menjangan dont les côtes abritent une riche faune marine.

La langue balinaise fait partie du groupe dit "bali-sasak" de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes. Comme ailleurs en Indonésie, l'indonésien, langue nationale, n'est qu'une seconde langue pour la majorité des Balinais. Compte tenu de l’importance du tourisme dans l’ile, l’anglais est parlé dans les endroits touristiques de l’ile.

Bon voyage a Bali !

Les petites excursions à Bali

Visite à la carte des points clefs de l'île
Découverte de la danse Barong et Kriss - Visite du temple Royal de Tampak Siring - Vue panoramique sur le lac-volcan Batur - Visite des chutes d’eau de Gitgit - Découverte de Singaraja - Découverte de plantations de café, vanille, girofle, rizières en terrasse - Visite de Besakih - Visite du superbe Temple Royal de Taman Ayun de Mengwi
  • Bali
  • 1 Jours 0 Nuits
  • Excursion

Découverte du Mont Ijen - Long

Excursion au fabuleux Mont Ijen
Au départ de Denpasar, vous traverserez les rizières avant de rejoindre Gilimanuk pour prendre le ferry à destination de l’île de Java. Vous admirerez un tout autre décor par rapport à Bali, et vous serez subjuguez par l’impressionnant Mont Ijen et son cratère.
  • Bali
  • 3 Jours 2 Nuits
  • Aventure

Découverte du mont Ijen - Court

Une excursion au Mont Ijen
Votre voyage vous mènera de Denpasar au Mont Ijen, sur l’île de Java. Vous admirerez un tout autre décor par rapport à Bali, vous serez subjuguez par l’impressionnant Mont Ijen et son cratère : 2 jours de circuits intenses au cœur d’une nature merveilleuse.
  • Bali
  • 2 Jours 1 Nuits
  • Aventure

Rêve Balinais

Un voyage au cœur des merveilles de Bali
Votre voyage à Bali vous plongera au cœur de la population locale grâce à la danse de Barong et de Kriss ; vous serez également émerveillés par les nombreuses plages paradisiaques de l’île et ses nombreux temples. Pendant ces 4 jours de voyage, vous aurez la chance de découvrir la jungle ainsi que les magnifiques gorges de l’île, sans oublier de faire une session de rafting.
  • Bali
  • 4 Jours 3 Nuits
  • Aventure

Bali à sa guise

A la découverte de la charmante île de Bali
Partez à la découverte des fabuleux paysages de Bali, et profitez de cette île tropicale pour vous ressourcer sur ses plages de sable blanc. Ce voyage, réalisé par nos soins, vous plongera au sein de l’authenticité et de la gentillesse balinaise. Vous commencerez par découvrir Denpasar, puis vous vous dirigerez vers l’intérieur des terres avant de finir sur la magnifique île de Lembongan.
  • Bali
  • 5 Jours 4 Nuits
  • Classique et culturel

Bali extraordinaire

Les incontournables de Bali avec une excursion sur l’île de Lembongan
Bali, cette île indonésienne, est un véritable paradis tropical. Avec ses plages de sable blanc, ses sites naturels et ses paysages merveilleux, sa nature luxuriante et sa population d’une extrême gentillesse, cette destination a tout pour plaire. Laissez-nous vous guider et vous faire découvrir Bali durant 4 jours.
  • Bali
  • 4 Jours 3 Nuits
  • Classique et culturel

Découverte culturelle de Bali

Circuit découverte dans le centre et le sud de Bali
Bali, cette île indonésienne, est un véritable paradis tropical. Avec ses plages de sable blanc, ses sites naturels et ses paysages merveilleux, sa nature luxuriante et sa population d’une extrême gentillesse, cette destination a tout pour plaire. Laissez-nous vous guider et vous faire découvrir Bali durant 4 jours.
  • Bali
  • 4 Jours 3 Nuits
  • Classique et culturel
La culture
26-09-2019 1.822 Vues

POPULATION :

  • Connus pour leur joie de vivre et leur accueil chaleureux, les Balinais sont fiers de leur culture, de leur patrimoine, de leur religion, et bien sûr de leur tolérance et de leur ouverture d’esprit, caractéristiques devenues les véritables «marqueurs identitaires» des habitants de «l’île des dieux ». Les fameuses offrandes, qu’on trouve partout (au sol et sur les tables, sur le sable des plages et sur les étals des boutiques, sur les autels voués aux divinités comme dans les hôtels ouverts aux invités, etc.), sont ainsi devenues un symbole fort de l’identité culturelle et religieuse de Bali.

RELIGION :

  • Contrairement au reste de l’Indonésie, où les musulmans sont très largement majoritaires, l’hindouisme est la religion dominante à Bali (environ 95% de la population). L’hindouisme balinais est spécifique à l’île. Il est différent de celui pratiqué en Inde.
  • La religion occupe une place considérable dans le quotidien des Balinais. Chaque jour, il y a de nombreuses célébrations auxquelles les touristes peuvent assister. Celles-ci sont plus importantes dans les grandes villes, notamment les soirs de pleine lune. Les petits villages préfèrent, quant à eux, des célébrations plus authentiques et intimistes.
  • De par leur religion hindouiste, les Balinais croient aux esprits et à la réincarnation.
  • 3 fêtes sont particulièrement importantes à Bali :
  • Galungan : Cette fête, qui s’étend sur 3 jours, se présente tous les 210 jours et représente la victoire du bien Dharma contre le mal Adharma, la création de l’univers. A cette occasion, les balinais retournent dans leur village d’origine afin d’honorer les dieux qui descendraient vers les temples.
  • Kuningan : Célébrée 10 jours après Galungan, elle met la purification à l’honneur. Lors de cette journée les ancêtres quittent le temple de famille. Kuningan immobilise en partie le pays: le service dans les hôtels est réduit et la plupart des banques et des restaurants sont fermés.

        Pour savoir quand auront lieu les prochaines fêtes de Galungan/Kuningan, renseignez-vous bien car la période de l’année n’est jamais la même (tous les 210 jours).

  • Nyepi : Nyepi signifie silence et célèbre le nouvel an solaire balinais, qui est en général vers le mois de mars ou d'avril. La veille, les balinais appâtent les mauvais esprits par des offrandes puis les terrorisent la nuit par un vacarme de pétards, cris et autres gong, le tout complété par un défilé de monstres géants dans les rues de la ville. Le lendemain, l’île devient totalement silencieuse et les habitants doivent rester chez eux. Aucun bruit n’est toléré dans les rues et personne ne doit se trouver dehors, y compris les touristes. Hormis les ambulances, tous les appareils motorisés sont interdits de circulation. Ce silence obligatoire fera fuir les mauvais esprits qui penseront que l’île est dépourvue de sa population.

SAVOIR-VIVRE :

  • Une règle d’or s’applique à  Bali : il est préférable de garder son calme, de ne pas se montrer agressif ou en colère, mieux vaut se montrer patient. Il ne faut pas se montrer exigeant et capricieux, ne vous imposez pas, cela peut être très mal vu par les Balinais.
  • En ce qui concerne une règle de savoir-vivre, pensez à enlever vos chaussures lorsque vous rentrez dans un temple ou une maison.
  • Il est vivement déconseillé de toucher la tête d’un Balinais, en Europe toucher la tête de quelqu’un peut être perçu comme un geste amical, en revanche ce n’est pas du tout le cas à Bali, il s’agit pour eux d’un geste qui est très mal perçu. En effet, les Balinais estiment que la tête est sacrée puisqu’elle est le siège de l’âme.
  


LA NOURRITURE :

  • En Indonésie, et particulièrement à Bali, on mange bien. Le riz est la nourriture de base, bien sûr, et le plat national répond au nom de nasi goreng : riz frit avec des œufs, de petits morceaux de viande et de légumes. À Bali, on se régale de langoustes et de cuisses de grenouilles tellement énormes qu'on croit manger du crapaud ! Et le tout, bien sûr, à des prix dérisoires.
  • Voici quelques spécialités balinaises :
  • Urab : délicieux mélange de noix de coco, haricots ou autres légumes finement hachés et parfumés d’épices et de piments.
  • Ayam betutu : poulet farci grillé, servi avec des légumes, du tapioca et de la noix de coco.
  • Bebek betutu : une savoureuse spécialité balinaise de canard. Farci et longuement cuit à l'étouffée dans une feuille de bananier, il se commande toujours la veille.
  • Babi guling : cochon farci et rôti à la broche. Excellent quand il n'est pas trop gras. On le trouve surtout à Bali, le reste de l'archipel étant en grande majorité musulman.
  • Les Indonésiens se restaurent rapidement dans les kaki lima (littéralement, « cinq jambes »). Ce sont de petites échoppes ambulantes où les soupes et le riz sont maintenus au chaud sur des braises.
  • Les warungs sont des restaurants simples avec des bancs autour d'une  table. Le choix y est restreint, mais la cuisine relativement bonne. Là aussi, les prix sont dérisoires.
  • Le rumah makan, plus classique, reste encore une solution économique, mais toutefois un peu plus cher que le warung.

 

 
 

Avant de partir
26-09-2019 1.822 Vues

PASSEPORT & VISA :

  • Depuis le 10 juin 2015, les visas de tourisme indonésiens ont été supprimés pour tout séjour d’une durée maximale de 30 jours. Cette mesure est valable pour les citoyens de 60 pays dont la France, la Belgique, la Suisse et le Canada.
  • Un billet retour ou autre justificatif de sortie de territoire sera exigé par les autorités indonésiennes. Pour les ressortissants français ayant bénéficié de l’exemption de visa, il est impossible de prolonger le séjour au-delà des 30 jours une fois sur place.
  • Le passeport doit être en très bon état. En effet, de nombreux ressortissants français se sont vus refuser l’accès au territoire indonésien à cause d’un passeport abîmé (pages déchirées, couverture en mauvais état, …). Ils sont alors expulsés et contraints de retourner en France.
  • Les voyageurs doivent impérativement disposer d’un passeport ayant une validité supérieure à 6 mois à la date d’entrée en Indonésie et de pages vierges pour apposer le visa.
  • Les touristes souhaitant séjourner plus de 30 jours en Indonésie peuvent demander un visa à l’arrivée (VOA) auprès des services d’immigration, y compris aux points d’entrée sans visa. Ils doivent être en possession d’un billet retour ou autre justificatif de sortie de territoire.
  • Avant de partir, nous vous conseillons de photocopier tous les documents importants (passeport, factures du matériel électronique, police d’assurance, billets d’avion, permis de conduire …). Une astuce très pratique en cas de perte de vos papiers ou de vos objets de valeur.
  • Note : Tout étranger demeurant en Indonésie après l’expiration de son visa (’’overstay’’) est passible d’une amende de 300.000 rupiahs (environ 30 USD) par jour pendant les 60 premiers jours de dépassement de visa. Au-delà de ces 60 jours, l’amende maximale est de 500 millions de rupiahs (environ 52 590 USD). Les services de l’immigration sont très vigilants, notamment dans les aéroports au moment de l’embarquement, et cette mesure ne connaît pas d’exception.

SANTÉ ET VACCINS :

  • Aucune vaccination n’est obligatoire mais certaines vaccinations sont recommandées : assurez-vous d’être à jour dans vos vaccinations habituelles (notamment diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP), et rubéole, oreillons et rougeole chez l’enfant). Nous vous conseillons fortement de prendre rendez-vous avec votre médecin traitant, ou avec un centre de vaccination.
  • Le vaccin contre l’hépatite A est vivement recommandé pour un séjour en Indonésie. En fonction des modalités de votre séjour, les vaccins contre l’hépatite B, la rage, l’encéphalite japonaise et la typhoïde peuvent être conseillés par votre médecin.
  • A Bali, ainsi que dans les villes et zones urbaines, il n’y a pas de risque de transmission du paludisme. En revanche, attention aux zones rurales éloignées dans les autres îles indonésiennes.
  • N’hésitez pas à prévoir une petite trousse de pharmacies avec quelques produits élémentaires, cela vous sera d’une grande utilité en cas de premier secours.
  • Tomber malade n’est certainement pas prévu au programme de vos vacances. Mais parfois, être éloigné́ de l’environnement habituel peut bousculer votre santé ou celle de vos enfants. Ne vous inquiétez pas, le Community Health Care vous fournira des médicaments à prix abordables pour les touristes comme pour les locaux et des renseignements pour les procédures de remboursement.
           Adresse : Community Health Care Bali (C.H.C) Kim A. Patra SRN/RM, Jalan Bypass Ngurah Rai 289 B, Sanur, South                 Bali, 80228
           Téléphone : +62 (0) 361 2775666
  • L’International SOS Clinic est située sur la By Pass Road. Le staff est multilingue et respecte les normes internationales de pratique médicale.
           Site Internet : http://www.sosindonesia.com/
           Adresse : Jalan By Pass Ngurah Rai 505X, Kuta 80221
           Téléphone : +62 (0) 361 710 515

CLIMAT :

  • L'île de Bali possède un climat tropical marqué par de fortes chaleurs constantes (température moyenne de 29 degrés) et un contraste entre une saison des pluies de novembre à avril et une saison sèche de mai à octobre.
  • Évitez les hordes de touristes en préférant Bali en mai, juin, septembre ou octobre. Même en saison sèche il peut pleuvoir, mais plutôt en fin de journée ou la nuit.
  • Juin est une bonne période: tout est vert après la mousson, et on trouve des prix intéressants car la haute saison n'a pas encore démarré.
  • Les mois les plus pluvieux sont décembre et janvier. La pluie fait en général son apparition tôt le matin ou dans la soirée. La plupart du temps, le début d’après-midi est sec, nous vous recommandons donc de programmer vos activités en extérieur de préférence à ce moment de la journée. Néanmoins, la chaleur reste humide tout au long de la journée, donc si vous n’êtes pas un grand amateur de climats tropicaux, nous vous conseillons de ne pas choisir cette période de l’année pour passer des vacances à Bali.
DÉCALAGE HORAIRE :  +6h00 de décalage en été, et +7h00 en hiver, par rapport à la France.

ASSURANCE :

Tous les voyageurs ont l’obligation de souscrire à une police d’assurance pour leur voyage avant de participer à nos circuits. Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé parfois très élevées à l’étranger, il est vivement recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (chirurgie, hospitalisation …) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade ou les consulats généraux de France sur place.

ARGENT :

Veillez à vous renseigner auprès de votre banque sur l’utilisation de votre carte bancaire et des frais prévus à son utilisation. Des options voyages existent, pensez donc à voyager sans frais supplémentaires.

ELECTRICITE :
  • Il n’y a aucun problème : le voltage et les prises sont les mêmes qu'en France (220 volts). En revanche, si vous venez de Suisse, prévoyez un adaptateur.
  • Bali est mal éclairée et nous vous conseillons de prendre une lampe de poche si vous devez sortir le soir.
     
  
 
Sur place
26-09-2019 1.822 Vues

LA MONNAIE NATIONALE : La rupiah (IDR ou Rp).

  • La roupie indonésienne (rupiah) est la monnaie officielle de Bali, de même que dans toute l’Indonésie.
  • Beaucoup de transactions courantes s’effectuent en espèces. La carte bancaire est généralement acceptée dans les restaurants. Il est aisé de trouver des distributeurs automatiques bancaires dans les grandes villes. Il convient de prendre ses précautions pour les séjours en milieu rural ou dans des villes de taille moins importante.
  • Il existe des billets de banque de 100 000, 50 000, 20 000, 10 000, 5 000 et 1 000 roupies indonésiennes.
Le taux de change actuel est de 1 EUR = 16 872 IDR (et 1 USD = 14 373 IDR).

TÉLÉPHONE :

  • Pour appeler Bali depuis la France il faut composer le 00 62 (indicatif de l'Indonésie), le 361 (indicatif de Bali) puis le numéro du correspondant.
  • Pour appeler la France depuis Bali, il faut composer le 001 33 et le numéro du correspondant sans le zéro initial.
BANQUES :

Vous trouverez de nombreux distributeurs automatiques dans les grandes villes mais aussi dans les petites villes et sites fréquentés par les touristes.

INTERNET :

  • Vous trouverez une connexion Internet très facilement dans les cybercafés, aéroports, boutiques, hôtels et restaurants.
  • En revanche dans les campagnes, la connexion est quant à elle plus restreinte, mais la quasi-totalité des hôtels possèdent leur propre connexion Internet, il est donc toujours possible de rester connecté pendant votre voyage.
  • Veillez à penser à désactiver vos « Données cellulaires à l’étranger » sur votre portable pour éviter la mauvaise surprise de la facture à votre retour en France.
  • Si vous souhaitez rester connecté, vous pouvez également acheter une carte sim locale prépayée et acheter un des forfaits que proposent de nombreux opérateurs (Telkomsel, XL Axiata …), attention tout de même car vous ne pourrez plus recevoir vos messages et appels sur votre numéro habituel.

SECURITE/LOI :

  • L’achat et la consommation de stupéfiants sont sévèrement réprimés en Indonésie. La possession de drogue, quelle que soit sa qualification (dure ou douce) et la quantité détenue (dès 0,2 g) est passible de prison pour plusieurs mois, voire plusieurs années et d’une très forte amende (plusieurs dizaines de milliers d’euros). Il n’y a aucune tolérance et aucune permissivité, malgré l’apparente facilité à s’en procurer, notamment dans les lieux touristiques.
  • Afin d’éviter les vols à la tire lors de votre voyage, nous vous incitons à suivre quelques règles simples. En effet, si vous détenez des objets précieux ou un nombre important de liquidités, placez-les dans le coffre de l’hôtel, ils y seront en sécurité. Il n’est également pas recommandé d’emporter des objets de valeur à la plage ou, s’il n’y pas le choix, veillez à rester proche de vos affaires afin de les surveiller.
  • En raison des prix prohibitifs de l’alcool importé, la préparation et la vente d’alcool frelaté deviennent de plus en plus courantes en Indonésie. Vous devez être très vigilants et éviter à tout prix de consommer de l’alcool acheté dans des stands ambulants. D’ailleurs, le mieux est d’éviter l’alcool local, appelé Arak.
  • La proposition de « massages complets », « massage with happy ending » ou « ultime pleasure » existe à Bali. Il s’agit bel et bien de prostitution, illégale et considérée en Indonésie comme étant un « crime contre la décence et la moralité ». À vous d’agir en conséquence.

L’EAU / LA NOURRITURE : 

  • Faites très attention à l’eau que vous buvez. Ne jamais consommer d’eau du robinet, toujours boire de l’eau en bouteille et vérifier que celle-ci est bien capsulée. Il est nécessaire d’être vigilant également avec les glaçons, consommez exclusivement les glaçons à forme cubique ou avec une forme de trou cylindrique au milieu.
  • Éviter la consommation de produits alimentaires (poisson, viande, volaille, lait) crus ou peu cuits ; peler les fruits ou légumes, ou alors bien les laver à l’eau saine.

CONSEILS UTILES :

  • Éviter les baignades dans les eaux stagnantes (risque d’infection parasitaire).
  • Éviter de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides.
  • Se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections.
  • Ne pas approcher les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; Ne caressez pas les animaux que vous rencontrez.
  • Secouer les habits, draps et sac de couchage pour éviter les piqûres de scorpions ou serpents.
  • Veiller à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque en deux roues).
  • Ne jamais consommer de médicaments achetés dans la rue.
  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes.

QUELQUES MOTS DE VOCABULAIRE UTILES :

  • Bonjour (le matin) : selamat pagi
  • Bonjour (le midi) : selamat siang
  • Bonjour (l’après-midi): selamat sore
  • Bonsoir : selamat malam
  • Bonne nuit : selamat tidur
  • Bienvenue : selamat datang
  • Au revoir : selamat tinggal (si c’est vous qui partez), selamat jalan (si c’est eux qui partent)
  • Oui : ya
  • Non : tidak
  • Merci : terima kasih
  • De rien : sama sama
  • Excusez-moi : permisi (dans le sens « laissez-moi passer/faire ceci), maaf  (s’excuser d’une erreur)
  • S’il vous plaît : tolong (pour une demande), Mari, silakan (pour une invitation)
  • Combien ça coute ? : berapa hargannya ?
  • L’addition s’il vous plait : Tolong nota
    
 
Attractions
26-09-2019 1.822 Vues
 
Le nom seul de Bali est et restera toujours synonyme de paradis tropical, et cette réputation n'est pas usurpée : paysages de rêve, immenses plages de sable fin, temples au décor raffiné dans des paysages luxuriants, rizières en terrasses dont le décor s'anime d'une lumière nouvelle à chaque moment de la journée, couchers de soleil somptueux … L'étonnant paysage volcanique du lac Batur, les spectacles de barong, le théâtre d'ombres traditionnel compteront également au nombre des mille et une merveilles que Bali vous réservera, sans compter l'extrême gentillesse d'une population affable et souriante qui reste profondément attachée à cette culture ancestrale qui valut aussi à Bali le nom d’ «'île des dieux ».


LES ATTRACTIONS
  1. Bali Sud
  2. Bali Centre
  3. Bali Ouest
  4. Bali Nord
  5. Bali Est
  6. Les îles du sud de Bali
  7. La danse balinaise
BALI SUD
 
 Denpasar 

Capitale économique et administrative de l’île, Denpasar est une ville grouillante (un demi-million d’habitants), bruyante, très touristique. Il est conseillé de faire un tour à son magnifique marché, le pasar Badung, et de prévoir un peu de temps pour son beau musée.
Mélange d'architecture coloniale hollandaise et d'influences chinoises, la capitale balinaise est une ville authentique. Témoin d'une nouvelle urbanisation, la ville reste fidèle à sa culture, à ses habitudes.
Votre escapade à Denpasar vous surprendra à plus d'un titre ! Terre volcanique, entre montagnes et plages, les paysages environnants y sont magnifiques.

Ancienne capitale du royaume de Badung, un voyage à Denpasar est un voyage au cœur de l'histoire du pays tout entier. Près de magnifiques plages, les visiteurs aiment s'y arrêter pour visiter les nombreux monuments de la ville et profiter de ses marchés.
 
 
 
Il pleut souvent sur le pays, mais de mai à octobre les pluies se font plus éparses et c'est le bon moment pour partir. Les températures vont de 25° à 35°. En juillet-août, la fête du cerf-volant plaît beaucoup.

La conception de bijoux est réputée dans toute l'île. On peut y apprécier ses magasins de bijoux et son artisanat local, comme la poterie, le batik, la vannerie, la création de vêtements (rue Jalan Sulawesi) et les sculptures en bois.
Culture, patrimoine, artisanat, c’est un centre culturel important et le point de départ de nombreuses excursions vers la région environnante où visites de temples, farniente et randonnées sont possibles.
Entourée d'une nature magnifique, de plages, de rizières, de montagnes, de volcans, Denpasar est un petit bijou où culture et tradition ont beaucoup à offrir.
 
  
 
Le temple de Jagatnatha (en plein centre de la ville), et le temple Maospahit raviront les curieux désireux de se familiariser avec l'hindouisme. Flânez sur la place historique, Puputan Square, et visitez le très intéressant musée de Bali, regroupant sculptures, costumes et masques de cérémonie. Et ne manquez pas les marchés traditionnels, hauts en couleurs (et en saveurs) !  

Jimbaran 
 
L'étincelante baie de Jimbaran à Bali est une destination balnéaire juste au sud de l'aéroport. Jimbaran possède une petite plage merveilleusement calme et dorée, où la tranquillité et la paix sont la religion.
La nuit, la plage s'anime avec d'innombrables restaurants de fruits de mer qui placent leurs tables et chaises aux chandelles juste sur le sable. C'est une belle expérience gastronomique, avec les pieds dans le sable tandis que les vagues de la baie embrassent le rivage.

 
 

À côté de sa cuisine, la baie elle-même est un endroit agréable pour nager et bronzer, surtout ​​les plages de Kuta et de Legian. L'océan est généralement beaucoup plus calme ici, les familles avec les enfants se sentiront alors complètement à l'aise. En fait, toute l'ambiance à Jimbaran est beaucoup plus paisible qu'à Kuta et à Legian voisins. Juste au sud de l'aéroport se trouve le marché aux poissons de Jimbaran,  très animé, à voir obligatoirement.

Bali, grâce à sa proximité de l'équateur, a un climat tropical. Les températures moyennes oscillent autour de 30°C pendant toute l'année. La période humide se trouve entre octobre et avril. L'été est alors la meilleure période pour voyager à Jimbaran (mai–septembre).
 
Jimbaran est bordée par l'une des plus belles plages de Bali. Le sable est fin et blanc et les eaux y sont calmes, elle est propice à la baignade, tant pour les enfants que pour les adultes. Pour en profiter le plus pendant votre séjour à Jimbaran, arrivez à la plage aux alentours de 17 heures, réservez un restaurant et patientez jusqu'au coucher de soleil romantique.
 
Sanur 

Au sud de Bali, Sanur est historiquement une des premières stations balnéaires établies sur l'océan Indien pour la clientèle occidentale. Elle se trouve à quelques kilomètres de la ville de Denpasar, et à 10 kilomètres au nord de la station plus récente de Kuta Salan.
 

Aujourd'hui, elle attire les touristes par l'authenticité du village, son calme et ses eaux de baignade sans danger. Sa plage, longue de trois kilomètres, est très agréable : elle est bordée d'arbres tropicaux et une barrière de corail protège le rivage de la houle.

Le long de la promenade qui longe la plage vous trouverez plusieurs cabanes appelées warungs. Ces stands de restauration proposent des plats typiquement balinais comme les poissons grillés au feu et parfumés à la noix de coco : un délice ! Cette région connaît des marées importantes, on ne peut se baigner qu'à marée haute car il est risqué de dépasser la barrière de corail. Mais celle-ci arrête les vagues, évitant les rouleaux et les courants. Vous pouvez donc à loisir admirer les poissons multicolores avec un masque et un tuba.
Pour quelques roupies, les pêcheurs vous emmèneront pêcher au large ou simplement vous promener en prao (catamaran traditionnel). Les Balinais sont calmes et souriants, la culture est riche et les paysages magnifiques. Passez voir l'ancienne maison du peintre belge impressionniste Adrien Jean Le Mayeur, dans le quartier de Jl Hangtuah.

À voir également : l'Orchid Garden Bali, où vous pourrez admirer des centaines d'orchidées et de fleurs tropicales. Au sud, dans le quartier de Blanjong, se trouve le temple de Pura Blanjong et un centre d'information sur les mangroves qui propose deux parcours aménagés avec des passerelles au-dessus de forêts préservées.
 

La station de Sanur est un point de départ idéal pour découvrir le reste de l'ile et notamment Ubud, située en plein milieu des rizières en terrasse de Jatiluwih, classées par l'Unesco et le Neka Art Museum aux riches collections d'art balinais. Passez au marché de Denpasar pour son ambiance et visitez les temples d'Uluwatu et de Pura Tanah Lot.

Tanah Lot  
 
Le Tanah Lot est un rocher célèbre de Bali, sur lequel repose un temple baptisé le Pura Tanah Lot. C'est l'un des endroits les plus visités et photographiés de l'île, notamment à l'aube et au crépuscule.
Le temple aurait été construit au XVIème siècle, sous le règne de Dalem Waturenggong Dang Hyang Dwijendra (vers 1460-1552), par un prêtre du nom de Niratha qui se serait reposé à cet endroit lors d'un voyage. Certains pêcheurs, l'ayant vu, lui aurait remis des cadeaux. Niratha aurait alors dormi sur l'îlot. Il demanda par la suite aux pêcheurs de construire à cet emplacement un temple pour vénérer les dieux de la mer. La légende raconte qu'un serpent marin, né de l'écharpe de Niratha, protège le temple des voleurs et mauvais esprits.
L'expression Tanah Lot signifie "le Terrain dans le Milieu de la Mer" dans la langue balinaise. Situé à environ 20 kilomètres de Denpasar, sur la côte sud-ouest, la base sur laquelle repose l'édifice religieux est l'oeuvre des marées océaniques.

Tanah Lot est l'un des sept temples marins construits sur la côte sud-ouest de Bali. Certains racontent qu'ils forment une chaîne en raison du fait qu'il est possible d'apercevoir de part et d'autre de chaque temple, celui qui le précède et celui qui le suit.
 

D'importants travaux de restauration ont été entrepris en 1980, pour consolider le rocher qui s'émiettait et menaçait les structures du temple. Le gouvernement japonais finança les travaux de restauration grâce à un prêt de 800 milliards de roupies. Le tiers de la roche visible aujourd'hui est artificielle.

Le temple marin est entouré de six autres édifices religieux, construits sur la côte sur une distance d'environ 1 kilomètre. Ils portent les noms de Pura Pakendungan, Pura Penataran, Enjung Galuh, Jro Kandang, Batu Bolong et Batu Mejan.
 
Seminyak  
 
Jadis petit village charmant et paisible, Seminyak s'est fortement développée depuis les dix dernières années en une grande ville balnéaire fortement prisée. Son développement touristique a entraîné la floraison d’hôtels de luxe qui offrent tous les services possibles pour les touristes. Si vous avez l'envie de vous faire dorloter ou masser, cette ville est la reine des spas et les prix sont très abordables.
Les hôtels haut de gamme et les restaurants sophistiqués, les terrasses chics et les clubs branchés, les vastes centres commerciaux et les spas bien équipés, telle est l'image actuelle de l'ancien petit village côtier. Si vous rêvez d'un moment de pure relaxation où tous vos soucis quotidiens disparaîtraient, Seminyak est alors la meilleure adresse que vous puissiez trouver. Laissez-vous gâter par ses établissements accueillants qui sont là uniquement pour réaliser vos désirs.
 

Bien évidemment, tout cela s'est développé autour de magnifiques plages, arrosées par les vagues chaudes de l'océan Indien. Rien de mieux que de s'allonger sur le sable, les pieds dans l'eau, et de se laisser caresser par les doux rayons de soleil … Seminyak est devenue en quelque sorte la capitale touristique de Bali. Les plages de Seminyak et de Petitenget, qui embrassent au sud celle de Legian, sont toutes dotées de fin sable gris s'étendant à l'infini.

Kuta  
 
Situé au sud de Bali, l'ancien village de pêcheur était au 19eme siècle un considérable port ouvert au commerce international. A travers les années, Kuta est devenu une destination réputée pour ses immenses plages au décor idyllique et ses luxueux hôtels.
L'histoire de Kuta est étonnante. Dans les années soixante, à l'époque des hippies, ce village faisait parti des « 3K » avec Katmandou et Kaboul. Initialement destiné à une clientèle de routard peu fortuné, il est devenu le lieu le plus touristique, mais aussi le plus branché, de l'archipel indonésien.
Les hôtels y sont nombreux, et vous trouverez facilement un logement à votre goût et correspondant à votre bourse. Tout au long de votre séjour à Kuta, vous pourrez vous délasser sur les vastes plages de sable fin, mais aussi pratiquer l'une des nombreuses activités aquatiques proposées. 

La plage de Kuta est l'une des plus mythiques du globe avec ses étendues de sable à perte de vue, son océan aux températures agréables et sa houle si précieuse aux surfeurs. Ici, les mots d'ordres sont détente et plaisir ! Toute l'année, vous bénéficierez d'un climat agréable et pourrez vous baigner dans des eaux à 28 degrés. Kuta est idéal pour profiter du soleil, mais c'est aussi le paradis pour les amateurs de surf !
 

Cette région de l'île a pour particularité de posséder des fonds sablonneux blanc, des eaux profondes et des vagues imposantes. Rien de tel pour s'initier à la glisse dans les meilleures conditions. La plage « Kuta Beach » offre également un spectacle exceptionnel grâce à ses splendides couchers de soleil. Les teintes flamboyantes embrasent progressivement les eaux puis le sable avant de laisser place à la vie nocturne et son ambiance festive.
Kuta est doté d'un grand nombre d'attraits, et plus particulièrement sa plage, toujours considérée comme l'une des plus belles d'Indonésie. Les conditions pour s'adonner au surf sont idéales et les manifestations sportives regroupant des professionnels du monde entier sont fréquentes. Les parcs d'attraction sont également remarquables, dotés de toboggans, trampolines ou piscines à vagues : ils satisferont les petits comme les grands.

Nusa Dua  

Située sur la péninsule de Bikit, face à l'océan Indien, Nusa Dua est une des stations balnéaires aux prestations les plus luxueuses de Bali. C'est une invitation au farniente dans un décor dépaysant. Nusa Dua se trouve à 40 kilomètres au sud de l'aéroport de Denpasar.
Ses hôtels à l'architecture typique balinaise et à la décoration intérieure raffinée sont entourés de vastes jardins tropicaux invitant à la sérénité. La plage de Nusa Dua est magnifique, bordée d'une barrière de corail qui met les baigneurs à l'abri des rouleaux. De plus, tout a été conçu pour que les touristes ne soient pas importunés par les marchands et vendeurs ambulants.

Plus au nord se trouve la plage de Tanjung Benoa, qui offre un grand éventail de sports nautiques. Lorsque la marée est basse et que les récifs affleurent, repliez-vous vers la belle piscine entourée de végétation de votre hôtel à moins que vous ne préfériez les massages relaxants ou bien un cocktail sur la plage en admirant le coucher de soleil. Les restaurants s'adaptent aux goûts de chacun avec des menus variés (occidental, balinais ou asiatique).
 
 

Outre les activités balnéaires, Nusa Dua propose aux golfeurs de pratiquer leur swing sur plusieurs parcours. Si vous cherchez une plage plus sauvage, sans constructions, ou le contact avec les Balinais, rendez-vous à Geger Beach, qui a conservé tout son caractère et son authenticité. Les habitants gèrent le restaurant- bar sous forme de coopérative. On vous y propose aussi des parasols, chaises longues et massages. Vous pourrez voir les ramasseurs d'algues effectuer leur récolte quotidienne.
Depuis Nusa Dua, vous pouvez facilement entreprendre une escapade à l'île de Serangan avec des bateaux équipés de fonds transparent afin de vous laisser admirer les fonds sous-marins le temps de la traversée.
Le Musée Pasifika à Nusa Dua est doté d'une collection d'œuvres sur Bali et l'Indonésie. A 20 minutes de voiture se trouve le temple d'Uluwatu, construit sur une falaise, d'où vous aurez un point de vue magnifique sur la côte et les surfeurs.  Prévoyez une excursion à Ubud, située en plein milieu des rizières en terrasse de Jatiluwih, classées par l'Unesco.                                                                                                                                                                        
 BALI CENTRE

Ubud 
 
Petite ville du centre de Bali au charme fou, Ubud a forgé la réputation de Bali comme île des artistes. Située à 35 km au nord de l’aéroport international de Bali, elle est à une altitude de 300 mètres, ce qui explique son climat plus frais que bien d’autres destinations.
Au 8eme siècle, cette région était le centre de la médecine naturelle et de la guérison. Le nom Ubud vient de « Ubad » signifiant  « médecine » en langue balinaise. Depuis plus d’un siècle, elle est  le centre prééminent de l’île pour les beaux-arts, la danse et la musique. Alors qu’elle était autrefois un havre de paix pour les routards et les bohèmes, c’est maintenant un point chaud pour les célébrités et les collectionneurs d’art.
 
 
 
Cette petite ville compte parmi les incontournables de Bali. Entourée de rizières pittoresques, de petits villages d’artisanat, de temples et palais anciens, d’une forêt de singes et d’un grand marché traditionnel, son emplacement central lui offre une proximité vers les montagnes, les plages et les villes principales. Ainsi l’ascension du mont Batur pour un lever de soleil exceptionnel, ou un coucher de soleil magique au temple d’Ulun Danu sur la lac Bratan sont des possibilités que permet la divine ville d’Ubud.
Toute sa région est un haut lieu de la culture balinaise. Empreinte de traditions, de doctrines anciennes et de rituels,  une multitude de temples hindous se dresse fièrement dans les ruelles de la ville. Offrandes et prières rythmes les journées des Balinais. La Goa Gajah (grotte aux éléphants), les sources sacrées de Tirta Umpul, où encore  le temple de Gunung Kawi de tampaksiring témoignent bien de l’omniprésence de cette religion.
 
 
Bien qu'Ubud semble au premier abord relativement petite, elle est en fait le regroupement de quatorze villages, chacun dirigé par son propre Banjar (comité). Située dans les collines, Ubud devient une destination de plus en plus prisée. C'est une bonne alternative pour ceux qui veulent quitter un peu la plage et s'aventurer dans l’intérieur du pays. Elle est célèbre non seulement pour ses artistes locaux mais aussi pour les artistes étrangers qui ont décidé de s'y installer et de se laisser inspirer par l'atmosphère agréable de la ville, et par les vues magnifiques dans les environs. Si vous désirez découvrir les arts traditionnels balinais, vous avez choisi le bon endroit.
A plusieurs égards, l'histoire de la région d'Ubud dicte l'histoire de Bali elle-même. Il n'est pas surprenant que beaucoup de gens viennent à Ubud avec l'intention d'y passer une journée ou deux et finissent par y rester beaucoup plus longtemps, attirés par sa culture riche et ses nombreuses autres activités.
Outre les spectacles populaires de danse et de musique, il y a de nombreux cours qui vous permettent de vous immerger dans la culture balinaise. Il y a aussi beaucoup pour plaire aux gourmands. De nombreux hôtels ont également développé leurs services en créant leurs propres spas. Lorsque vous désirez un peu plus d'air frais, louez un vélo et explorez les environs. Les villages à proximité, admirablement situés entre les champs de riz, sont magnifiques. Les principaux sites historiques sont situés hors de la ville, certains à plus de 20 km.
Les températures à Ubud oscillent autour de 30°C toute l'année. Si vous voyagez à Ubud entre mai et octobre vous éviterez sûrement la pluie.

 BALI OUEST
Pemuteran  
 
Isolé à l’extrémité occidentale de Bali au pied des montagnes austères, Pemuteran est un petit village décontracté de bord de mer. Sa proximité avec Lovina et le Parc National de Bali Ouest alimente la croissance touristique de cette région.
L’extrême beauté naturelle de ce village à des goûts de bout du monde, et son aridité lui procure une richesse unique : la culture des vignes. Le village Pulaki, juste à l’est de Pemuteran, est le centre de l’industrie de la viticulture à Bali où les meilleurs vignobles de l’ile proposent la dégustation du rosé local.
Pemuteran cache de splendides récifs de corail au bord de l’île de Menjangan, où persiste un esprit réel d’effort de conservation marine. Le projet « Proyek Penyu », programme de reproduction des tortues en coopération avec les villageois locaux, en est l’exemple concret.
 
 
 
Les belles plages de Pemuteran sont particulièrement agréables et se composent d’un fin sable noir grainé où de nombreux plongeurs viennent se prélasser à la fin d’une journée intense.
 
 BALI NORD
 Lovina  
 
Lovina Beach est une immense plage de sable noir, s’étendant sur plus de 7 km. Bien moins touristique que les plages du sud, elle est particulièrement propice à la baignade, avec ses eaux assez calmes, et sa sympathique ambiance familiale. Lovina Beach est également réputée pour ses spectaculaires levers et couchers de soleil.
Le lieu doit son nom à une maison habitée par Panji Tisna, le régent de la région de Buleleng (district auquel Lovina appartient) et dernier roi (raja) du nord de Bali : le nom choisi Lovina est une contraction des mots Lov et Indonesia. 
La ville est en réalité constituée de sept petits villages (Temukus, Kalibukbuk, Anturan, Pemaron, Tukad Mungga, Banyualit et Kaliasem) qui ont fusionné pour former la ville de Lovina.. Kalibukuk est la principale plaque tournante de cette région, et est souvent considéré comme le « centre-ville » de Lovina.

Toute la côte  est bordée par de fines plages de sable noir qui sont accessibles par une multitude de petites ruelles perpendiculaires à la route du littoral est-ouest. Les plages sont généralement sans danger pour la baignade, et les eaux de la côte nord de Bali sont relativement calmes.
La plongée sous-marine, la plongée avec tuba et l’observation des  dauphins sont les principales activités, cependant Lovina est aussi un endroit où il fait bon se détendre et prendre le très lent rythme de vie traditionnelle.
 
 

Singaraja  
Singaraja est la plus grande ville du nord de Bali, 2ème plus grande ville de l’île des dieux, et elle est l’ancienne capitale administrative coloniale non seulement de Bali, mais aussi de l’ensemble des petites îles de la Sonde. La ville garde aujourd’hui encore un grand nombre de vestiges témoignant de l’époque coloniale néerlandaise. En effet, les rues sont plus larges et plus grandes que partout ailleurs à Bali, et quelques-unes des vieilles maisons et des jardins rappelent le style colonial néerlandais.
C’est une ville sensiblement différente du reste de l’île : en plus des vestiges de l’époque coloniale,  la ville a subi une influence de différentes ethnies, entre autres musulmanes et chinoises, c’est pourquoi on y retrouve un quartier arabe et le plus grand temple chinois de Bali.
 
 
 
Le port, jadis premier port de l’île, n’est plus en activité et cette ville bruyante n’intéresse que très peu les touristes, c’est pourquoi Singaraja est plus souvent un lieu de passage qu’un lieu de villégiature. Singaraja possède cependant un superbe musée avec une grande bibliothèque remplie de lontar (texte gravé sur des feuilles de palmier) constituant une source d’information inépuisable quand à l’histoire de l’île et à la médecine ancienne balinaise.
Chaque année, durant toute une semaine, se déroule le Buleleng Bali Art Festival, un festival de danse et de musique qui a lieu en mai ou en juin.
 
 
BALI EST
 
Kintamani et le lac Batur 
 
La descente au lac Batur se fait à partir du village Penelokan, via une petite route à l’est.
 

Le lac Batur, situé à 1 000 mètres, constitue le plus grand lac de Bali avec une superficie de 24 km2. Il s’est formé dans la caldeira du Batur et est alimenté par une dizaine de sources.
 
Besakih 
 
Besakih est le plus grand temple de Bali, sur le versant sud de l'Agung (3 142m).
A gauche sont les esprits du mal, et à droite les esprits du bien. L'entrée est payante, des "guides" insistent pour vous accompagner, ce qui n'est pas indispensable, on visite très bien seul, mais il faut bien faire vivre les familles locales ! Autre intérêt : votre guide éloignera les autres, qui n'ont de cesse de vous harceler.
 
 

Besakih, le temple mère, est à près de 1 000m d'altitude. Il est recommandé d'avoir les jambes couvertes. Certains temples sont interdits aux non hindouistes, à cause de cérémonies religieuses.
Il y a 3 temples principaux, pour Shiva, Vishnou et Brahma, et également un certain nombre d'autres temples dédiés aux divinités mineures. Cette pagode à 11 merus (toits), elle est traditionnellement réservée aux princes.
 
 Candidasa 
 

La baie de Candidasa est l'une des plus belles de Bali. Malheureusement, elle a été un temps surexploitée : la barrière de corail a été utilisée pour faire du béton et construire des habitations …  Conséquence : la plage n'a plus eu de protection, et le sable a commencé à être emporté lors des marées. Depuis quelque temps, conscients du problème, les autorités ont créé des barrières artificielles en béton.
La plupart des hôtels et hébergements sont installés sur la côte nord-est de la baie.
 
LES ILES DU SUD DE BALI
 
Nusa Lembongan  

A quelques dizaines de kilomètres au large de la côte sud de Bali, dominée par les reliefs volcaniques impressionnants de sa grande sœur, vous pourrez vous rendre à la rencontre des habitants et des superbes paysages de l'île de Nusa Lembongan.
Les habitants de l'île sont majoritairement hindouistes. Ils sont essentiellement pêcheurs, constructeurs de bateaux traditionnels en bois, ou cultivateurs d'algues marines. Cette dernière activité est en plein essor car elle est plus lucrative, et, ce qui ne gâche rien, elle est particulièrement jolie à observer. 
 
 
 
L'île n'est pas riche et reste très traditionnelle, pourtant chaque jour des hordes de touristes en provenance de Bali envahissent ce petit joyaux. Ils n'y restent pour la plupart qu'une demi-journée, juste le temps de profiter des infrastructures modernes mises à leur disposition par de grands groupes de tourisme.

Nusa Penida  

Nusa Penida dispose d'une petite quinzaine de sites de plongée sous-marine, certain d'entre eux étant également praticables en PMT. Les sites sont exposés à des courants modérés à forts, et les plongées se pratiquent bien souvent en dérive.
 
 
 
Les plongées autour de Nusa Penida sont réputées internationalement, les eaux autour de Nusa Penida, Nusa Lembongan & Nusa Ceningan regroupant quelques 296 espèces de coraux et 576 espèces de poissons de récifs. La présence tout au long de l'année de raies manta, ainsi que la possibilité de voir régulièrement le poisson lune (Mola Mola), contribuent également à la notoriété des plongées autour de ces 3 îles. Enfin, brassées par de forts courants, les eaux autour de Nusa Penida & Nusa Lembongan offrent une visibilité exceptionnelle tout au long de l'année.

Nusa Ceningan  
 
C’est la plus petite des trois principales îles balinaises, elle se situe entre ses deux sœurs. C’est aussi un très bon spot de surf et de plongée pour les amateurs de ces activités.
Parfaitement nichée entre les grandes îles de Lembongan et Penida, l’île de Ceningan est le point de transit idéal pour visiter les deux îles, tout en conservant l'ambiance tropicale exclusive et relaxante de l'île Ceningan.
 
 

Faites une promenade du pied jusqu’au sommet de la falaise face aux villas sur la côte ouest de l'île de Ceningan et vous rencontrerez la vie insulaire pratiquement épargnée par le tourisme, en marchant le long des routes pavées plates de l'île Ceningan. Dans le village, vous serez entouré de mangroves d'un côté et des cocotiers chutant des collines tropicales de l'autre. Il n'est pas rare de rencontrer, impeccablement habillés et souriants, certains écoliers sur ces promenades et la plupart d'entre eux ne sont que trop heureux de s'arrêter et avoir une conversation rapide avec les passants.
Télécharger la brochure complète
26-09-2019 1.822 Vues
(Taille du fichier: 7457 Kb)
MANDARIN ROAD VOYAGES
NEWSLETTER
Soyez informé en avant-première de toutes nos offres de voyages
© MANDARINROAD.COM